5euros - Micro services en ligne

5euros plus : faut-il se réjouir ?

La rentrée chez 5euros se fait en grande pompe. L’équipe a envoyé hier un email à l’ensemble des vendeurs pour annoncer la nouveauté : 5euros plus. Je vous avoue que ma première réaction à la lecture du message était la déception. Jusqu’à maintenant je n’avais trouvé aucun inconvénient à la plateforme : elle offre une grande visibilité, l’utilisation est simple, la commission minime ( seulement 1€ par service vendu, quelque soit le montant ). Bref, une aubaine pour qui souhaite arrondir ses fins de mois et proposer facilement ses services. C’était trop beau. En lançant son offre 5euros plus, la marketplace 5euros sonne la fin des réjouissances ( ou pas ).

5euros plus : de quoi s’agit-il ?

5euros plus

Avant le lancement de 5euros plus un vendeur pouvait proposer autant de services qu’il souhaitait, avec un nombre raisonnable d’options, et en échange, 1€ par vente était prélevé. Le système était très attractif et on ne se posait pas la question de savoir si cela vaut le coup de laisser tous ses services actifs. Que l’on comptabilise ou non des ventes, la visibilité était là et on ne payait rien tant qu’on ne vendait pas.

5euros plus s’invite à la partie et met l’ambiance. Il est toujours possible de profiter de la plateforme sans cotisation mensuelle mais le nombre de microservices est limité à 3, les options ( qui permettent d’augmenter son panier ) sont elles aussi bridées. Cette formule est toutefois très intéressante pour tester le potentiel de 5euros et se lancer dans l’aventure. Vous trouverez ensuite l’offre “Tout illimité” qui donne un peu plus de liberté ( cf le visuel ci-dessus ) et enfin l’offre “Pour les pros” qui personnellement me concerne. Avant d’aller plus loin, il faut savoir que peu importe la formule choisie, la participation de 1€ par service vendu reste effective. L’offre destinée aux pros est à 30€ / mois. Parmi la liste des fonctionnalités proposées, certaines sont nouvelles et plutôt intéressantes. Elles offrent la possibilité d’exploiter au maximum le potentiel de 5euros, d’y développer son offre et d’accroître son réseau.

Prenons l’exemple du badge vendeur vérifié ( visible sur mon profil 5euros Marie41 ) que l’on peut obtenir sous 2 conditions : utiliser une vraie photo de profil et faire valider sa pièce d’identité. Il offre un gage de confiance au client qui sera plus enclin à commander chez un vendeur “certifié” et lorsque l’acheteur fait une recherche il peut utiliser le filtre “Vendeur vérifié” ( c’est ce qu’entend 5euros par “visibilité accrue” ).

Autre fonctionnalité intéressante qui n’existait pas : la mise en forme des microservices. L’option permet de mettre en gras, citer du contenu, changer la taille de la police etc, de quoi capter encore plus l’acheteur qui ouvre votre service.

La plateforme 5euros toujours rentable ?

Malgré l’arrivée de 5euros plus la marketplace est toujours très intéressante pour les vendeurs. J’irais même jusqu’à dire qu’elle le devient encore plus ! En effet, la mise en place de formules payantes va naturellement opérer comme une sorte de “tri sélectif” parmi les vendeurs. Les plus motivés et impliqués opteront pour l’offre pro et ils bénéficieront de plus d’outils pour se démarquer encore plus des autres vendeurs.

Je pense que 5euros plus va gagner en qualité puisque les vendeurs prêts à payer 30€ / mois vont forcément s’investir plus dans leurs services afin de rentabiliser l’investissement, ils vont se donner à fond. Personnellement, c’est ce que j’entends faire très prochainement. Et quant à la question de savoir si 5euros est rentable, la réponse est un grand OUI !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *